Vous avez dit "Body-Being"?

Dans le Cheng Hsin, nous ré-entraînons notre corps à fonctionner tel qu’il est destiné à le faire. Cependant, en plus de notre corps, il y a la perception de notre corps et nos interprétations, qui déterminent notre façon d’entrer en relation avec le monde. C’est pourquoi une recherche sur notre façon d’utiliser notre corps doit inclure celle qui concerne notre façon d’entrer en relation avec le monde. Nous menons donc des recherches sur notre Body-Being.

Le "Body-Being", c'est notre façon d’exister avec notre corps,
que l’on pourrait traduire par notre Corps-Existence.

Nous entraînons notre  Body-Being à être plus présent, et à avoir une relation qui inclut le sol et l’espace. Notre intention est de créer un corps qui soit efficace dans le non-effort. En entraînant notre conscience du ressenti, nous  commençons à sentir le monde différemment. Si nous utilisons notre corps dans l’alignement pour lequel il est fonctionnellement modélisé, alors le sol peut devenir notre moteur et nous pouvons devenir plus adaptés et plus puissants physiquement. Chacun est unique. Et il existe un esprit unique et une physiologie unique qui vont avec chaque corps dans sa différence physique unique. Il y a un lien entre l’idée conceptuelle que nous avons de nous et la façon dont nous nous tenons. Le mot  Body-Being est utilisé pour exprimer le fait que corps et esprit font partie intégrante d’une unité, et que toute démarche pour changer les habitudes corporelles doit s’accompagner d’une prise de conscience individuelle.

“Le Body-Being nous parle d'attention, et un body-being efficace nous parle d’élever notre niveau d'attention. »
Peter Ralston

Certaines personnes semblent présentes tandis que d’autres semblent en retrait, ailleurs. Certaines personnes sont pleines de vie tandis que d’autres sont mornes, déprimées. Nos corps reflètent  nos attitudes. La première impression que les autres ont de nous, c’est notre façon de présenter physiquement, et nous présentons toujours ce que nous sommes nous-mêmes. Il est possible d’avoir une relation différente avec la vie et avec nos corps. Nous croyons sans nous poser de questions que « nous sommes ainsi et c’est ainsi que nous nous déplaçons ». Ceci n’est pas inéluctable ; il est possible de modifier notre système nerveux tout comme il est possible de changer notre apparence. Nous nous sommes entraînés à être ce que nous sommes aujourd’hui, et nous continuons à le renforcer. Ce dont nous avons besoin, c’est d’un nouveau programme d’entraînement ; nous pouvons entraîner à nouveau notre système nerveux pour être plus efficaces, mais pour cela, il nous faut découvrir une nouvelle relation avec notre corps-esprit.

L’étude, le travail et la consécration de Peter Ralston pour découvrir une interaction digne de Maîtrise, l’a amené à découvrir ce qu’il a appelé le « Cheng Hsin Body-Being ».  Il a distillé les cinq principes d’un Body-Being efficace dans le non-effort et a créé de nombreuses méthodes d’entraînement et des exercices pour ré-entraîner le Body-Being.

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×